Trois flocons

Notre essence Trois flocons Invitation au voyage

Dès son plus jeune âge attirée par le chant, c’est après la vingtaine qu’elle concrétise sa passion pour la musique. Une guitare en main inopportunément, elle décide d’apprivoiser cet instrument pour l’accompagner au chant. Ce parcours autodidacte la conduit à s’inscrire en 2009 à l’Ecole de Musique de Lons le Saunier à la recherche d'un perfectionnement. L’année suivante l’école accueille une professeure de chant, Liliane Calhoun. Par son expérience et son approche, elle élève l’investissement et l’ambition de Pauline.
De cette rencontre émerge l’envie d’apprendre les techniques de chant et de découvrir les capacités du corps à ancrer des sons infinis de variantes, lesquelles amorcent le plaisir et le bien être procurés alors.
Élève de l'école pendant plusieurs années, elle va alors se lier d’affinité avec plusieurs musiciens jusqu’à être propulsée dans le répertoire téléphonique de Philippe pour une audition qui changera le cours de sa passion musicale...
Une rencontre est née, Summer Snow avec.
Animatrice d'ateliers d'éveil musical et de chant prénatal / psychophonie (école internationale de Paris), c’est dans le répertoire acoustique folk que sa voix prend le relief de l’émotion qu’elle dégage.

A l’image d’un petit flocon de neige constitué d’un agrégat de minuscules cristaux, Nathalie est devenue qui elle est au fil d’un chemin jalonné d’expériences diverses. Citons notamment une formation musicale initiale classique au Conservatoire Régional de Troyes; une expérience en qualité d’interprète forgée dans des groupes de reprises variés (No Name, Genius Tribute To Ray Charles, Mister Com…); une formation professionnalisante à la MAI de Nancy dont elle est sortie diplômée Major de la promotion claviers; des acquis en matière d’enregistrement en studio, d’accompagnement au chant, de composition et d’arrangement ainsi qu’une expérience en qualité de formatrice au sein de la MAI, notamment en déchiffrage. Riche d’un passif linguistique dont son baccalauréat américain et sa Licence de Langues Etrangères obtenue à l’université de Paris IV Sorbonne témoignent et d’un passif didactique et pédagogique au service du Ministère de l’Education Nationale, elle s’adonne désormais pleinement à sa passion de toujours: la Musique !
On a pu la voir récemment accompagner Kent au piano, en duo, sur deux titres, « Quelqu’un de bien » et « Cash », le soir de l’Inauguation de la salle du Boeuf sur le Toit, à Lons-le-Saunier. On la verra bientôt interpréter au clavier des oeuvres de Fredericks, Goldman and Jones aux côtés de Michael Jones, à l’occasion d’une masterclass organisée le 09 janvier 2016 à Tassin-la-Demi-Lune, près de Lyon. C’est avec délectation qu’elle s’investit au coeur de Summer Snow.

Je connais Philippe depuis plus de 20 printemps. Nous parlons chaque semaine, du bout des doigts, du fond des oreilles, nous vibrons ensemble. Il n’est pas toujours très fidèle… Bien avant de partager nos vies d’un commun accord, il a fréquenté d’autres flancs de bois, d’autres cordes.
Il avait 15 ans, et contre l’avis de ses parents il est rentré chez lui avec une guitare, sa première guitare, une folk... Il a découvert la joie d’apprendre, de comprendre la musique et de jouer. Très vite, avec des amis, il a assemblé des morceaux de notes, des lambeaux de musique. Ensuite, naturellement, la guitare s’est électrifiée, amplifiée. De la musique en groupe, c’était soudain si évident ! Décembre 1979, premier concert : ça s’appelait Tash, du Rock, toute une époque ! Et puis il fallait apprendre encore plus, encore mieux, tout le temps. D’autres guitares, d’autres expériences. En 85, les Arborigènes, entre New Wave et Rock. En 89, Pyramide, une formation de bal, pendant 10 ans.
Une famille, une maison, une pièce pour faire de la musique. Les enfants commencent à écouter, à jouer, à partager… et d’autres guitares s’invitent à la fête.
C’est à cette époque que je rejoins sa vie. Je crois qu’il m’adore, on ne se quittera plus.
1997, un groupe de compos : Adamante. Du rock progressif, un des styles qu’il préfère. On compose souvent ensemble. 2007, un nouveau groupe, NoName. Des concerts, du rock, du plaisir... pendant 7 années. Il passe beaucoup de temps avec son électrique, mais travaille tous les jours avec moi... on s’entend bien ! 2008, rencontres musicales avec les élèves du Jura. On remonte sur scène ensemble, ça faisait longtemps... Chouette !
2014, Summer Snow. Enfin un groupe pour nous deux ! Un clavier, une voix et moi. Depuis le temps que j’attendais ça, 20 ans je crois ! Si vous venez nous voir, vous me verrez, je suis dans ses bras !
Je suis sa guitare - une Fender Montana brune - je connais bien Philippe... c’est mon ami !
On aime jouer ensemble et ce n’est pas près de s’arrêter ! Alors, venez nous écouter !